10/10/2019

Procès Mediator : la tromperie en question

  • Libération
  • Article

Pierre-Olivier Sur, associé de FTMS, avocat de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), jugée au côté des laboratoires Servier pour «homicides et blessures involontaires», a clarifié dès le départ leur position : «Nous ne plaiderons pas la relaxe. Nous devons et nous voulons rendre des comptes. Nous assumerons notre part de responsabilité.»

Lire l’article

partager cet article :